Numération globulaire

La moelle osseuse est « l’usine de fabrication » des cellules sanguines. Elle contient des cellules immatures qui deviennent trois types de cellules sanguines principales : les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes.

Les globules blancs : Ces cellules aident votre corps à combattre les infections. Les cellules qui combattent les infections portent le nom de neutrophiles et de lymphocytes.

Les globules rouges : Les globules rouges contiennent de l’hémoglobine, qui transporte l’oxygène des poumons vers les tissus et les cellules. Votre corps a besoin d’oxygène pour survivre et pour avoir de l’énergie.

Les plaquettes : Les plaquettes aident votre sang à se coaguler lorsque vous vous coupez et elles arrêtent l’hémorragie.

La moelle osseuse contient des cellules immatures qui deviennent trois types de cellules sanguines principales : les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes.

La moelle osseuse contient des cellules immatures qui deviennent trois types de cellules sanguines principales : les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes.

Les cancers du sang et de la moelle osseuse

Les cancers du sang et de la moelle osseuse, tels que le lymphome ou la leucémie, attaquent différentes parties de votre moelle osseuse. Les cellules cancéreuses peuvent déplacer les autres cellules de votre moelle osseuse, rendant la production de cellules sanguines nécessaires à votre corps difficile pour votre moelle osseuse. C’est comme si elle était surpopulée et qu’il n’y avait plus assez de place pour les cellules normales.

Une faible numération globulaire est un effet secondaire commun de la chimiothérapie et peut entraîner de sérieuses complications qui peuvent retarder la séance suivante de votre traitement. Votre équipe de professionnels de la santé vous apprendra comment détecter les signes d’une numération globulaire faible. Votre équipe de professionnels de la santé vérifiera votre numération globulaire de manière régulière.

Les différents types de faible numération globulaire

Les complications les plus sérieuses d’une faible numération globulaire comprennent :

L’anémie : Un nombre de globules rouges qui est trop faible s’appelle une anémie. Le nombre normal d’hémoglobines (Hgb) se situe entre 120 et 160. Lorsque vous n’avez pas assez de globules rouges, vous avez moins d’hémoglobine pour transporter l’oxygène dans votre corps. Cela signifie que les tissus dans votre corps n’ont pas assez d’oxygène pour faire leur travail. Vous pouvez vous sentir fatigué(e) ou faible, avoir le teint pâle et le souffle court.

La neutropénie : Un nombre de globules blancs qui est trop faible, et en particulier un niveau peu élevé de neutrophiles, s’appelle une neutropénie. Plus votre niveau de globules blancs est bas, plus votre risque d’infection est élevé. Les infections doivent impérativement être prises en charge au plus tôt et être traitées rapidement. Le nombre normal de globules blancs se situe entre 4 500 et 11 000 (on dit parfois 4,5 à 11). Votre nombre de globules blancs peut descendre jusqu’à 100 (on écrit souvent 0,1). Le nombre de neutrophiles dont vous disposez s’appelle le nombre absolu de neutrophiles (NAN). Un NAN normal se situe à peu près entre 2 500 et 7 500 (on écrit souvent 2,5-7,5). On vous apprendra à surveiller votre température ainsi que d’autres signes et symptômes d’une infection. Votre médecin vous recommandera peut-être également des médicaments visant à augmenter votre production de globules blancs.

La thrombocytopénie : Un nombre trop faible de plaquettes dans votre sang peut signifier une thrombocytopénie et entraîner des hémorragies. Vous pouvez ainsi saigner à cause d’une coupure ou connaître des saignements spontanés du nez ou des gencives, ou vous pouvez vous faire facilement des bleus. Un nombre normal de plaquettes se situe entre 150 000 et 350 000 (on écrit souvent 150 à 350)