Prise en charge de la maladie

Communication

Tout au cours de votre maladie, gardez une trace des questions qui vous viennent à l’esprit. Écrivez-les quelque part, car peut-être que vous, votre famille et vos amis voudrez des réponses. Les médecins et infirmières n’ayant généralement que peu de temps à vous accorder, posez en priorité les deux ou trois questions les plus importantes de votre liste. Dressez également la liste de tout ce qui vous arrive, comprenant les symptômes, les sensations singulières ou tout ce que vous trouverez hors de l’ordinaire. Veillez à ce qu’un membre de votre équipe médicale lise bien toutes vos questions et vos préoccupations, car il ou elle pourrait remarquer quelque chose d’important que vous auriez laissé de côté.

N’hésitez pas à venir à la clinique accompagné(e) d’un membre de votre famille ou d’un ami pour aider à poser vos questions et comprendre et mémoriser les réponses. Il peut également s’avérer utile d’écrire les réponses à vos questions.

Participation à vos soins

Ne sous-estimez jamais l’importance de l’attitude. Vous êtes un partenaire dans la réalisation de votre traitement, n’hésitez pas à vous exprimer! Travaillez en étroite collaboration avec votre médecin, posez des questions et étudiez toutes les possibilités. Si vous avez des soucis concernant votre médecin, discutez-en ensemble. En l’absence de solution, demandez à changer de médecin. De nombreuses personnes trouvent également utile de demander à leur médecin se elles peuvent parler avec ses anciens patients, afin d’obtenir leurs impressions et savoir ce qu’elles ont fait pour mieux supporter le traitement et la maladie.

Choisir un médecin

Votre médecin de famille vous adressera à un spécialiste qui sera probablement un oncologue médical, un hématologue ou un oncologue hématologue. Avant d’accepter un traitement par un médecin ou dans une clinique, assurez-vous que vos besoins médicaux et personnels seront satisfaits. Avant d’entamer un traitement, vous désirez peut-être obtenir une deuxième opinion quant au diagnostic et au plan de traitement. Si vous optez pour une deuxième opinion, n’oubliez pas d’amener une copie complète de votre dossier médical (radiographies originales, pathologie, scintigraphies et rapports) au médecin que vous consultez, de préférence avant votre rendez-vous. Il est généralement préférable d’obtenir une copie du dossier et de le fournir vous-même à l’autre médecin. Une deuxième opinion n’est pas adéquate à moins que l’échantillon de tumeur ne soit analysé par un autre pathologiste spécialisé dans les lymphomes. Votre médecin peut souvent recommander de consulter un oncologue pour avoir une deuxième opinion.

Quels sont mes droits en tant que patient?

Vous avez le droit d’avoir une deuxième opinion (ou plus). Et il existe de nombreuses bonnes raisons de le faire. Se sentir à l’aise avec son équipe de soins et avoir l’esprit tranquille peuvent être les deux plus importantes raisons. Les médecins interprètent les choses différemment et les communiquent également différemment à leurs patients. Même si vous vous sentez très à l’aise avec votre médecin, il n’y a pas de mal à obtenir des résultats et opinions supplémentaires et rassurants, qui vous confirment que toutes les possibilités ont été explorées. Parfois, le diagnostic initial ne vous laisse que peu d’espoir de rétablissement. Dans ce cas, une autre opinion ne peut pas faire de mal et peut parfois améliorer les choses. Les médecins se spécialisent dans divers domaines et même si vous voyez un spécialiste de votre type de cancer, demandez une autre opinion qualifiée pour confirmer que le diagnostic est exact sous tous ses aspects. Une tumeur déclarée inopérable par un chirurgien peut être considérée comme opérable par un autre. Chaque médecin a connu des réussites avec différents traitements ou différentes combinaisons de traitements. Les opinions médicales additionnelles peuvent proposer des options de traitements différentes. Et avec les nouveaux traitements et essais cliniques constamment financés et approuvés, vous pourriez trouver un médecin qui fera toute la différence pour votre pronostic.

Cliquez ici pour obtenir plus de renseignements sur les essais cliniques et d’autres options de traitement.

Cliquez ici pour accéder à la Coalition Internationale Contre le Lymphome créée par la Lymphoma Coalition.