Lymphome non-Hodgkinien

Le lymphome non hodgkinien (LNH) répond souvent très bien aux traitements modernes. Cela ne signifie pas qu’il guérisse toujours, mais plutôt que ce traitement peut souvent procurer de longues périodes sans cancer, réduire les symptômes et améliorer la qualité de vie de nombreux patients. Certains types de LNH restent souvent latents pendant longtemps, nécessitant peu ou pas de traitement, tandis que d’autres types de LNH requièrent un traitement immédiat. La réponse au traitement dépend du type de LNH et du stade/du degré de différenciation de la maladie.

Il existe de nombreux types de traitements différents du LNH, les plus courants étant :

Vous pouvez découvrir chaque type de thérapie en cliquant sur leur lien. Comme vous l’apprendrez dans vos lectures sur la chimiothérapie, il existe de nombreuses façons différentes d’attaquer les cellules se divisant rapidement et donc de nombreux types différents de chimiothérapie. Certains types de médicaments chimiothérapeutiques interagissent avec des récepteurs se trouvant à la surface de cellules cancéreuses, certains endommagent les structures cellulaires nécessaires à la division cellulaire et certains encore ciblent l’ADN de la cellule cancéreuse, le matériel génétique de la cellule.

Du fait que toutes ces façons différentes ont le même but, la mort des cellules cancéreuses, les médicaments chimiothérapeutiques sont souvent donnés en combinaison dans le but d’attaquer les cellules lymphomateuses sous tous les angles possibles, afin d’augmenter les chances d’obtenir la rémission. Les combinaisons de chimiothérapies sont souvent connues par les initiales des noms des médicaments qui les composent. Les deux combinaisons les plus courantes utilisées dans le LNH s’appellent CHOP et CVP.

CHOP représente une combinaison de quatre médicaments, à savoir, trois médicaments chimiothérapeutiques et un médicament à base de stéroïdes :

  • Cyclophosphamide
  • Doxorubicine (également appelée Hydroxydaunorubicine)
  • Vincristine (également appelée Oncovin)
  • Prednisone (médicament à base de stéroïdes).

CVP est une combinaison de deux médicaments chimiothérapeutiques et d’un stéroïde :

  • Cyclophosphamide
  • Vincristine (également appelée Oncovin)
  • Prednisone (médicament à base de stéroïdes).

Les médicaments à base de stéroïdes sont inclus dans ces régimes, car ils constituent des thérapies efficaces pour le lymphome et peuvent rapidement réguler les symptômes du LNH.

Le type de chimiothérapie que reçoit un patient souffrant du LNH dépend d’un certain nombre de facteurs, parmi lesquels :

  • le type de LNH;
  • la catégorie du LNH (indolent ou agressif);
  • le stade du LNH;
  • s’il s’agit du premier traitement du LNH pour le patient ou si le LNH a récidivé après la précédente thérapie;
  • les symptômes ressentis par le patient;
  • l’état de santé général du patient, comprenant l’âge, les antécédents médicaux et la vitalité (souvent appelée état de performance du patient);
  • les recommandations de l’oncologue;
  • le choix et la participation du patient relativement au processus de décision du traitement.

Souvenez-vous que vous êtes un partenaire dans le traitement de votre maladie et il est donc important de comprendre votre plan de traitement – pour celui que vous recevrez sous peu et pour un éventuel traitement ultérieur, en cas de nécessité. Dans certains cas, le premier traitement peut affecter le traitement suivant que vous pourrez recevoir. Pour voir un aperçu du cheminement de traitement, cliquez sur les liens suivants selon votre type de lymphome :

Lymphome indolent
Lymphome agressif