Traitement général par rayons X

Radiation

Le rayonnement est utilisé sur des régions spécifiques afin de détruire des cellules cancéreuses pour empêcher qu’elles ne se propagent. Contrairement à la chimiothérapie qui est un traitement systémique (touche tout le corps), la radiothérapie est un traitement localisé, ce qui signifie qu’il ne traite que la zone du corps où se trouve le cancer. Le traitement à base de rayons X est fréquemment utilisé en combinaison avec la chirurgie ou la chimiothérapie. Il est habituellement appliqué au lymphome à travers un faisceau externe de rayons X à haute énergie ou par des isotopes radioactifs. Seuls certains types de lymphomes répondent au traitement à base de rayons X. Il incombe donc à votre médecin de déterminer si la radiation est appropriée dans votre cas.

Un traitement aux rayons X externes ressemble à une radiographie. Le rendez-vous pour le traitement dure habituellement plusieurs minutes, et dans un lymphome, un cycle de traitement complet dure généralement cinq jours par semaine pendant quatre à cinq semaines, en consultation externe, et varie selon la taille et le type de cancer, et la partie de l’organisme qui est affectée.

Comme avec tous les traitements, les effets secondaires varient d’un patient à l’autre et dépendent de la partie de l’organisme qui est traitée et de la quantité de rayons utilisée.

Comment fonctionne la radiothérapie?

Le traitement par rayons X (également appelé radiation ou radiothérapie) utilise des rayons X à haute énergie pour tuer les cellules cancéreuses. Les rayons X endommagent l’ADN des cellules (le matériel génétique de la cellule), ce qui empêche la cellule cancéreuse de se réparer et qui entraîne sa mort. Le rayonnement ne fait pas de distinction entre les cellules cancéreuses et les cellules non cancéreuses; les cellules saines de la zone affectée seront donc également tuées. Le traitement est toujours soigneusement planifié afin de garantir que les autres zones du corps seront affectées le moins possible. Les cellules normales affectées par la radiation ont une plus grande capacité à guérir que les cellules lymphomateuses.

Comment est administrée la radiothérapie?

Un champ de rayonnement est la zone du corps marquée pour recevoir la radiothérapie. Afin de délimiter clairement ce champ, la peau est marquée avec de minuscules points d’encre appelés tatouages. On veille ainsi à ce que la zone appropriée soit marquée pour le rayonnement et que cette même zone est traitée à chaque fois. Le rayonnement est généralement limité aux ganglions lymphatiques ou à la zone à proximité immédiate. Le champ de rayonnement est différent pour chaque personne et dépend de nombreux facteurs, parmi lesquels le type de lymphome et l’étendue de la maladie. Les zones saines sont protégées du rayonnement grâce à des écrans de plomb semblables à ceux que vous portez chez le dentiste pendant une radiographie. Le plomb bloque le passage des faisceaux de rayonnement parasite et les empêche d’affecter l’ADN des cellules normales.

Champs de rayonnement

Champs de rayonnement

Au début de votre traitement, vous pouvez participer à une session appelée planification. Vous vous trouverez dans une pièce en compagnie d’un technicien, d’une infirmière et d’un ou deux médecins. Mis à part le fait qu’aucune source radioactive ne se trouvera dans la pièce, la session de planification sera très semblable à ce qui se produira lors de votre radiothérapie. C’est pour cette raison qu’on l’appelle souvent simulation.

Avant le traitement par rayons X, vous serez soigneusement installé sur une table de traitement, les parties de votre corps ne devant pas être traitées étant protégées. Vous devez rester allongé, complètement immobile, pendant tout le traitement. Souvent, un moule est créé, ou certains accessoires tels que des oreillers ou des couvertures enroulées sont utilisés pour limiter les mouvements. L’imposante machine produisant le rayonnement se trouve au-dessus de la table de traitement. Le traitement réel ne dure que quelques minutes et n’est ni douloureux, ni inconfortable.

La radiothérapie est le plus souvent administrée dans le cadre de soins ambulatoires. Vous risquez de devoir vous rendre à l’hôpital jusqu’à cinq fois par semaine au cours d’un cycle de radiothérapie. La dose totale estimée adaptée à votre cas est divisée et administrée sur une durée d’une à six semaines. Chaque dose de rayonnement s’appelle une fraction et l’oncologue spécialiste en traitement par rayonnement prescrit un nombre total de fractions pour votre traitement spécifique.