aoû272015

Prendre conscience de cette maladie

Je suis enseignante, épouse et mère d’un garçon de 18 ans. J’ai un lymphome non-hodgkinien folliculaire  3A.  J’ai jusqu’à présent subi avec succès des traitements  de chimio et avec rituximab qui m’ont menée à la rémission. Après avoir connu plus d’un mauvais diagnostic, j’ai finalement trouvé un docteur qui a compris que c’était un lymphome et qui m’a traitée comme il fallait.  Je voudrais faire prendre conscience de cette maladie aux patients et aux professionnels de la santé, afin que cela n’arrive plus à d’autres.

Kim, survivante d’un cancer folliculaire, Ontario, Canada

Like with Social Media