Assurance vie

L’Assurance-vie – une façon abordable de prévoir un legs

Une assurance-vie offre une alternative abordable de laisser un héritage susceptible de transformer des vies même après votre mort. Il y a plusieurs possibilités pour vous servir d’une assurance-vie dans le cadre de votre don planifié.

Faites don d’une de vos polices d’assurance-vie à Lymphome Canada

Vous avez le choix de nommer Lymphome Canada en tant que bénéficiaire d’une police d’assurance-vie qui se trouve dans votre possession. Vous gardez le contrôle sur la police tandis que Lymphome Canada en reçoit les droits lors de votre décès.

Comme vous demeurez propriétaire de la police, tout changement du bénéficiaire sera effectué quand vous le désirez. Vous pouvez obtenir une déduction fiscale sur les primes que vous payez, mais lors de votre décès, c’est Lymphome Canada qui sera en mesure d’établir un reçu pour votre patrimoine. Par ce biais, l’impôt sur le revenu de votre patrimoine sera réduit, car les gains capitaux et le produit du REER seront imposés par rapport à la valeur de votre déclaration finale.

 Faire don d’une police entièrement acquittée en la transférant à Lymphome Canada

Parfois, on constate que notre situation financière change. Peut-être possède-t-on des polices d’assurances-vie acquittées dont on n’a plus besoin. Dans ce cas, vous pouvez transférer la propriété de la police entièrement acquittée à Lymphome Canada en désignant l’organisme comme bénéficiaire. Ce transfert étant irrévocable, la propriété de la police est transmise définitivement à Lymphome Canada. Le donateur obtiendra immédiatement un reçu pour la valeur de rachat de la police.

Faire don d’une police partiellement acquittée en la transférant à Lymphome Canada

Une autre alternative est de transférer une nouvelle police ou une police partiellement acquittée à Lymphome Canada en désignant l’organisme comme propriétaire et bénéficiaire. Ce transfert étant irrévocable, le contrôle de la police passe aux mains de Lymphome Canada et, par conséquent, vous n’avez plus le droit d’en changer le bénéficiaire. Néanmoins, vous continuerez à payer les primes pour la police et, chaque année, ces paiements figureront en tant que dons sur votre déclaration de revenus.