juil102013

Une étude de la Stanford University démontre une amélioration de la survie globale des patients atteints d’un lymphome folliculaire de grade 1 et de grade 2 entre 1960 et 2003

Selon une étude publiée récemment par le Dr Daryl Tan et ses collègues de la Stanford University, des progrès encourageants ont été constatés en matière de survie globale des patients atteints d’un lymphome folliculaire de grade 1 et de grade 2, et ce, à tous les stades de la progression de la maladie. Entre 1960 et 2003, 1 334 patients ont participé à l’étude et reçu des traitements au Stanford University Medical Center. Cette période a été divisée en quatre phases, chacune étant consacrée à des traitements spécifiques.

  • Phase 1 : avant les anthracyclines (1960-1975)
  • Phase 2 : anthracyclines (1976-1986)
  • Phase 3 : chimiothérapie agressive/ antipurines (1987-1996)
  • Phase 4 : rituximab (1997-2003)

La survie globale (SG) des patients a été calculée à partir de la date du diagnostic jusqu’à la date de décès, quelle qu’en soit la cause, et elle a été déterminée durant chaque phase de traitement. La SG a augmenté, passant de 11 ans dans la Phase 1 et la Phase 2, à 18,5 ans dans la Phase 3. Bien que la SG de la Phase 4 n’ait pas encore été établie, aucun plateau n’a été observé, et il est donc fort probable que la tendance positive en matière d’amélioration de la SG se poursuivra. Il existe plusieurs autres résultats encourageants issus de cette étude. Le taux de survie globale à 10 ans a également augmenté, passant de 54 % dans les Phases 1 et 2, à 68 % dans la Phase 3, et à 73 % dans la Phase 4. En outre, l’étude a permis de constater une amélioration de la SG tant au stade précoce de la maladie (1-2) qu’à son stade ultime (3-4) chez les patients atteints d’un lymphome folliculaire de grade 1 et de grade 2.

Cette augmentation du taux de survie globale est probablement attribuable aux progrès réalisés en matière de traitements et de soins de soutien. En plus d’être extrêmement encourageants, ces résultats illustrent que les progrès accomplis dans la réalisation des traitements actuels ont des effets positifs et améliorent le taux de survie globale des patients atteints d’un lymphome folliculaire de grade 1 et de grade 2.


Tan, D., Horning, S. J., Hoppe, R. T., Levy, R., Rosenberg, S. A., Sigal, B. M., et al. (2013). Improvements in observed and relative survival in follicular grade 1-2 lymphoma over four decades: the Stanford University experience. Blood, Diffusion en ligne avant l’impression. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/?term=23777769

Like with Social Media