Les efforts continus visant à améliorer l’accessibilité et que les traitements à la maison contre le cancer sont abordables, ont franchi une étape importante cette semaine : le gouvernement de la Nouvelle-Écosse a créé un nouveau fonds pour aider les patients à réduire les coûts directs associés avec emporter les traitements contre le cancer à la maison.

C’est une nouvelle marquante! Historiquement, les Néo-Écossais ont dû faire face aux coûts directs les plus élevés au Canada pour les traitements contre le cancer à emporter. Ils ont également l’un des taux les plus bas de la protection d’assurance privée. Ce nouveau programme, un engagement de 846 000 $ au cours de sa première année et de 2 millions de dollars pour chacune des deux prochaines années, contribuera à réduire les difficultés financières auxquelles sont confrontés les patients et leurs familles.

La Coalition CanCertainty, avec des oncologues, des patients, des proches-aidants et des citoyens inquiets de la Nouvelle-Écosse, a travaillé sans relâche pour persuader les décideurs de changer le système de lutte contre le cancer. Et bien que ce nouveau fonds ne s’attaque pas à tous les problèmes auxquels sont confrontés les patients, comme les délais dans le début du traitement ou les préoccupations en matière de sécurité, c’est un énorme pas dans la bonne direction.

Le nouveau fonds signifie que les patients ne paieront pas plus de quatre pour cent du revenu net de leur famille pour les médicaments, ce qui leur procure une certaine certitude financière à un moment où les patients doivent se concentrer sur leur santé. Par rapport aux milliers et milliers de dollars de dépenses de médicaments que certains patients ont dû faire face. C’est un succès.

Nous poursuivrons notre travail en Nouvelle-Écosse, ainsi qu’en Ontario et dans le reste des provinces de l’Atlantique, jusqu’à ce que nous ayons un système qui élimine les contraintes financiers et administratifs de l’accès au traitement du cancer, améliore la sécurité et accorde la priorité aux patients. Les provinces de l’Ouest et les territoires du Nord l’ont fait, le reste du Canada peut aussi.

Pour plus de détails sur le nouveau fonds, voir l’annonce  here.

Robert Bick est consultant en politiques de santé spécialisé dans la politique d’accès aux médicaments et de remboursement au Canada. Il siège au conseil d’administration de Cancer du rein Canada et est co-chef de la Coalition CanCertainty.

Voir l’ensemble de la Coalition CanCertainty BLOG POST ici.