Blogue

Bonne année, les traitements sont terminés

By juin 28, 2013No Comments

J’ai terminé les traitements. J’en ai bel et bien fini avec les traitements. La radiothérapie est terminée, la chimiothérapie est terminée… Mes traitements sont réellement terminés.

par Robin Harry

…et VOILÀ! me dit la dame – les traitements sont terminés. Hourra!!!

J’ai terminé les traitements. J’en ai bel et bien fini avec les traitements. La radiothérapie est terminée, la chimiothérapie est terminée… Mes traitements sont réellement terminés.

Je le répète parce que j’ai du mal à croire que toutes les procédures de traitements sont terminées. Ceux-ci ont commencé en juillet, j’ai donc passé six mois de suite à me déplacer vers le centre anticancéreux, à enfiler la jaquette d’hôpital, à endurer la fatigue, la salle d’attente, les cartes de rendez-vous, les aiguilles. Mes traitements contre le cancer sont tellement devenus une partie intégrante de ma vie quotidienne qu’il est dur de croire qu’ils sont véritablement finis.

Mon dernier jour de traitement a été un peu plus mouvementé que d’habitude, puisque je devais passer l’entérogramme pour voir mes intestins (à cause des douleurs durant la chimio). Ai-je mentionné à quel point je déteste le TDM? Celui que j’ai passé n’a pas été un grand succès – je ne pouvais tout simplement pas ingérer cette chose qu’ils m’ont donné à boire. C’était une solution transparente, vaguement sucrée avec une texture gluante… RÉPUGNANT. Je pense que je n’ai réussi qu’à avaler la moitié de ce que je devais boire. Je n’ai donc aucune idée dans quelle mesure le TDM sera utilisable. Après ça, je me suis dirigée vers le pavillon de radiothérapie pour subir mon dernier traitement, du moins pour le moment.

Il se trouve que je travaille dans le même hôpital qu’où je suis traitée. Lorsque j’ai quitté l’hôpital et que j’ai fermé la porte du bureau aujourd’hui, je me suis sentie émotive et j’ai presque commencé à pleurer. J’ai vraiment senti que je fermais la porte sur un chapitre de ma vie. Le fait que la fin de mes traitements coïncide avec la fin du calendrier rend ce moment encore plus poignant. Il est difficile de décrire toutes les émotions que cela suscite. Je suis en extase, reconnaissante, incrédule, calme, exténuée, méfiante… il y a tellement de pensées et d’émotions différentes qui traversent mon pauvre cerveau encore ébranlé par la chimiothérapie.

Je sais que l’aventure n’est pas encore terminée et que j’ai encore du chemin à faire. Encore des « scans » à subir, encore des rendez-vous. Je ne saurai pas si je pourrai avoir des enfants avant le mois d’avril, étant donné qu’on doit attendre que le fonctionnement de mes cellules soit revenu à la normale après la chimio. Mon prochain TEP ne pourra avoir lieu avant avril, car ils doivent attendre que l’inflammation causée par la radiothérapie se soit complètement résorbée – ça peut prendre jusqu’à trois mois. Je ne pourrai même pas savoir à quel point la radiothérapie a fait effet avant ce temps-là. Mais pour l’instant, j’en ai fini avec les traitements. 

Le 30 décembre 2011, mes traitements ont réellement pris fin.