Maladie de Hodgkin

Les cellules cancéreuses ont tendance à se reproduire et se développer rapidement. Par conséquent, même si le cancer semble présent seulement dans une tumeur ou une glande tuméfiée, il se propage presque toujours. Pour tuer toutes les cellules lymphomateuses présentes dans l’organisme, un plan de traitement systémique de chimiothérapie est la méthode privilégiée.

Le traitement recommandé pour votre lymphome de Hodgkin dépend principalement du stade déterminé. Un lymphome de Hodgkin de stade précoce (stades IA et IIA) se traite généralement en combinant la chimiothérapie et la radiation du champ dont il est question. Les personnes auxquelles ce type de traitement est prescrit commencent généralement par une brève cure de chimiothérapie suivie d’une cure de radiation du champ atteint. Ce type de radiation traite uniquement les ganglions lymphatiques hypertrophiés et limite les dégâts causés aux tissus non atteints de la région immédiate. Certains patients présentant un lymphome de Hodgkin de stade précoce peuvent également connaître un traitement efficace par chimiothérapie uniquement (selon la réponse observée après la thérapie initiale).

Les personnes présentant une maladie de stade précoce (stades III et IV) sont généralement soignées par chimiothérapie combinée (chimiothérapie comportant un certain nombre de médicaments différents). Consulter les sections ci-après pour plus de renseignements sur la chimiothérapie et la radiothérapie.

D’autres facteurs seront également pris en compte lors du choix du traitement qui vous est approprié. Ce sont entre autres votre âge, votre état de santé général, la présence ou non des symptômes de type B (expliqués plus haut), la taille de votre tumeur et la partie de l’organisme affectée. Les résultats de recherche collectés auprès des centaines de personnes dans le monde ayant souffert d’un lymphome de Hodgkin orientent le médecin sur le choix du traitement approprié pour vous. Toutefois, souvenez-vous que toutes les personnes sont uniques. Dans l’optique de vous faciliter le choix du meilleur traitement, votre médecin tient compte de tous les renseignements fournis, y compris les détails de votre cas particulier.

Chimiothérapie

La chimiothérapie peut être utilisée comme un traitement ayant pour objectif d’empêcher la propagation ou la croissance lente des cellules cancéreuses, de tuer les cellules cancéreuses qui se seraient propagées vers d’autres parties de l’organisme, ou encore de soulager les symptômes. C’est l’utilisation des médicaments anticancéreux puissants qui circulent dans le sang. La chimiothérapie peut être administrée par voie orale ou intraveineuse et on y fait recours lorsque le cancer est présent dans diverses parties du corps. Parfois, on prescrit une combinaison de médicaments afin d’améliorer les chances de réussite du traitement. Les noms des différentes combinaisons sont communément créés à partir des premières lettres de chacun des médicaments utilisés. Une chimiothérapie très répandue utilisée pour traiter le lymphome de Hodgkin est ABVD (Adriamycine, Bléomycine, Vinblastine et Dacarbazine).

Chaque médicament cible le cancer d’une manière différente; ce pourquoi, pour la destruction du lymphome, une combinaison de médicaments chimiothérapeutiques est plus efficace qu’un seul médicament.

La chimiothérapie est souvent administrée en plusieurs cycles (ou cures) avec une période de repos de quelques semaines entre chaque cycle. Ces pauses permettent à l’organisme de se remettre des effets secondaires de la chimiothérapie.

Un régime chimiothérapeutique typique contre le lymphome de Hodgkin peut comprendre six cycles d’une combinaison de médicaments administrés sur une période de six mois. Le nombre réel de cycles chimiothérapeutiques reçus dépend du type et du stade de votre lymphome de Hodgkin, ainsi que de votre âge et votre état de santé général.

Radiation

La radiation est utilisée sur des régions localisées afin de détruire des cellules cancéreuses pour empêcher qu’elles ne se propagent. Le traitement à base de rayons X est fréquemment utilisé en combinaison avec la chirurgie ou la chimiothérapie. Il s’applique habituellement au lymphome à travers un faisceau de rayons X externe à haute énergie ou par des isotopes radioactifs. Seuls certains types de lymphomes répondent au traitement à base de rayons X. Il incombe donc à votre médecin de déterminer si la radiation est appropriée dans votre cas.

Le traitement externe à base de radiation est sans douleur (similaire à une épreuve de radiographie) et dure quelques minutes. Généralement, une cure de traitement complète dure cinq jours par semaine sur une période de quatre à cinq semaines pour un patient en consultation externe, et varie selon le type de cancer, la taille de la tumeur et la partie de l’organisme qui est affectée.

Transplantation de cellules souches

La greffe des cellules souches (également appelée greffe de cellules souches du sang périphérique ou autologue de la moelle osseuse) peut être utilisée chez les patients souffrant d’un lymphome de Hodgkin en récidive. Dans ce type de traitement, certaines des cellules de votre propre moelle osseuse sont extraites avant la chimiothérapie et vous sont regreffées par la suite. Les cellules souches sont un groupe de cellules présentes dans la moelle osseuse qui sont immatures, se développent et se transforment en globules rouges, globules blancs et plaquettes.

Souvenez-vous que vous êtes un partenaire dans le traitement de votre maladie et il est donc important de comprendre votre plan de traitement – pour celui que vous recevrez sous peu et pour un éventuel traitement ultérieur, en cas de nécessité. Dans certains cas, le premier traitement peut affecter le traitement suivant que vous pourrez recevoir. Pour voir un aperçu du cheminement du traitement, cliquez sur le lien suivant :

Cheminement du traitement du lymphome de Hodgkin