Aide financière

Aide financière au Canada

Drugcoverage.ca est un site intéressant destiné à aider les Canadiens à obtenir le renseignement sur le remboursement des médicaments sur ordonnance, en mettant à leur disposition des renseignements sur les divers types de régimes d’assurance privée, les programmes de médicaments provinciaux/territoriaux et les régimes fédéraux existant au Canada.

Couverture des médicaments sur ordonnance

Il n’est pas évident de s’y retrouver dans les couvertures d’assurance pour les médicaments sur ordonnance. Vous n’avez pas à vous préoccuper de la couverture des médicaments pendant votre admission à l’hôpital, ni de la couverture de la plupart des médicaments chimiothérapeutiques donnés par intraveineuse à la clinique de chimiothérapie; ils sont payés par l’hôpital. Il existe trois types de couverture pour les médicaments sur ordonnance utilisés en dehors de l’hôpital : votre programme de médicaments provincial/territorial, votre régime d’assurance privée (tel que ceux proposés par de nombreux employeurs; près de 60 % des Canadiens en bénéficient) et, pour certaines catégories de personnes telles que les vétérans de l’armée, les fonctionnaires et les Premières nations, des assurances-médicaments fédérales.

Vous trouverez ci-après quelques expressions importantes du domaine des assurances, que vous rencontrerez dans vos recherches sur le remboursement des médicaments par votre assurance-médicaments :

Les régimes d’assurance privée à libre accès couvrent généralement la plupart des médicaments sur ordonnance, à l’exception des restrictions mentionnées. À l’inverse, un régime de soins gérés ou couvrant une liste de médicaments ne couvre que les médicaments qui ont été approuvés et répertoriés dans ladite liste. Tous les régimes provinciaux sont des régimes à liste de médicaments, de même que de nombreux régimes d’assurance privée.

La quote-part constitue la partie du coût du médicament que vous devez payer. Il peut représenter un certain pourcentage du coût total de l’ordonnance ou un montant fixe en dollars pour chaque ordonnance.

La franchise représente le montant que vous devez payer (généralement chaque année) avant que le régime d’assurance ne commence à couvrir vos dépenses de médicaments.

Le plafond représente le montant maximal que l’assureur paiera pour les médicaments sur une période donnée. Les régimes peuvent avoir un plafond pour l’année ou pour toute la durée de la vie. Si l’on vous a prescrit un médicament très cher ou que vous devez prendre un médicament pendant de nombreuses années, renseignez-vous sur le type de plafond de votre régime.

Pour certains médicaments (généralement les plus chers), certains régimes provinciaux et d’assurance privée requièrent une autorisation particulière. Cela signifie que votre médecin doit remplir certains formulaires ou écrire une lettre expliquant pourquoi ce médicament particulier est demandé.

Toutes les provinces et tous les territoires ont des régimes de prestation pour les médicaments destinés aux personnes âgées, aux personnes bénéficiaires de l’aide sociale et autres groupes désignés. Certaines provinces disposent également de régimes supplémentaires pour les personnes dont la maladie est invalidante et pour celles qui ne peuvent bénéficier du régime provincial standard. Par exemple, en Ontario, les personnes qui ne peuvent bénéficier du régime standard pour les médicaments (Le Programme de médicaments de l’Ontario), qui n’ont pas d’assurance privée ou dont l’assurance privée ne couvre pas leurs dépenses de soins à 100 % sont admissibles au programme de médicaments Trillium.

Les quelques propositions suivantes peuvent vous aider à élargir votre accès aux médicaments sur ordonnance et à réduire possiblement les dépenses de votre poche.

  • Renseignez-vous sur votre couverture d’assurance maladie, qu’elle soit gouvernementale ou privée. Vous avez droit aux deux.
  • Coordonnez les avantages de vos diverses assurances-médicaments. Si une partie des dépenses d’un médicament n’est pas payée par un régime, appliquez-la à un autre régime.
  • Dès que vous recevez votre diagnostic, demandez quels sont les médicaments dont vous aurez besoin et vérifiez si votre ou vos régimes les couvrent.
  • Si l’assurance maladie de votre employeur ne couvre pas un certain médicament, demandez à votre entreprise de faire une exception pour vous.
  • Demandez à votre employeur de faire une exception et de renoncer au plafond de votre assurance-médicaments si les dépenses de vos médicaments dépassent ce plafond.
  • Si la société d’assurance refuse de couvrir un de vos médicaments, interjetez appel de sa décision. Parfois il ne s’agit que d’un problème d’erreur de paperasse. Parfois, les compagnies d’assurances changeront d’avis si vous-même ou votre médecin interjetez appel et trouvez de bons arguments en faveur de l’utilisation du médicament.
  • Certaines entreprises pharmaceutiques comprennent des services qui peuvent vous aider à trouver une couverture pour des médicaments spécifiques.
  • Certains régimes d’assurance privée exigent que vous avanciez la somme, puis que vous demandiez le remboursement. Si c’est un problème pour vous (p. ex., vous avez besoin d’un médicament très cher), demandez à votre compagnie d’assurances d’autoriser votre pharmacie à lui envoyer directement la facture.
  • Visitez www.drugcoverage.ca « Un guide de remboursement » pour obtenir des renseignements supplémentaires sur la couverture des médicaments sur ordonnance.
  • Communiquez avec la Fondation Lymphome Canada à l’adresse info@lymphoma.ca