fév152013

Dépistage précoce du lymphome dans les soins de première ligne

La majorité des Canadiens se fient à leur médecin de premier recours pour connaître tous les domaines de la médecine et s’assurer de diagnostiquer rapidement tous leurs symptômes. Le médecin de premier recours est le premier point de contact pour les patients ayant des problèmes de santé non diagnostiqués et il doit connaître diverses maladies afin d’offrir des soins continus. Même si les médecins de premier recours ont en tête une grande quantité d’information médicale, le lymphome ne fait malheureusement pas partie de leur formation et est constamment mal diagnostiqué au Canada.

En tant qu’infirmière autorisée, le fait qu’un grand nombre de personnes aillent à la clinique ou consultent leur médecin de famille pour des symptômes analogues à la grippe et découvrent qu’ils sont atteints d’un lymphome plusieurs mois plus tard préoccupait Sue Robson, directrice administrative de Lymphome Canada. C’est pourquoi l’organisme s’est associée à mdBriefcase en juin 2012 pour offrir aux médecins de premier recours canadiens un cours gratuit sur le dépistage précoce du lymphome.

La mission de LC ne consiste pas simplement à instruire et à soutenir les patients et leurs familles. Elle consiste également à informer l’ensemble de la communauté du lymphome. En raison du manque de formation et de ressources à l’intention des omnipraticiens et des sociétés pharmaceutiques, LC a reconnu la nécessité d’une meilleure formation sur le lymphome. Avec l’appui de mdBriefcase et de spécialistes canadiens du lymphome, LC a développé un cours en ligne agréé pour les omnipraticiens intitulé Dépistage précoce du lymphome dans les soins de première ligne.

En tant que principal prestataire de formation continue au Canada, mdBriefcase offre gratuitement des cours de formation multimédias, interactifs et agréés à plus de 40 000 médecins canadiens. Tous les médecins, étudiants en médecine, médecins résidents et infirmiers praticiens canadiens ont accès à ses programmes, qui sont conçus par d’éminents experts médicaux et développés par des établissements d’enseignement reconnus.

Le cours Dépistage précoce du lymphome dans les soins de première ligne a été lancé en juin 2012. Il s’agissait du premier cours sur le lymphome offert par mdBriefcase. Le grand nombre d’omnipraticiens qui ont suivi le cours durant les trois premiers mois témoigne bien de son importance. L’objectif de ce cours est de présenter l’incidence et la prévalence du lymphome au Canada, de décrire les manifestations cliniques du lymphome et de proposer des approches pour le dépistage précoce du lymphome en pratique clinique. Il traite également du rôle du fournisseur de soins de première ligne dans le suivi des patients atteints du lymphome. Le cours Dépistage précoce du lymphome dans les soins de première ligne satisfait aux critères d’agrément du Collège des médecins de famille du Canada. Les omnipraticiens sont admissibles à un maximum d’un crédit Mainpro. Le comité de planification de ce cours comprenait des spécialistes du lymphome de l’ensemble du Canada, notamment les docteurs Matthew Cheung, John Kuruvilla, Sol Stern, Pravinsagar Mehta et Bruce Wheeler.

Plus de 908 médecins ont participé au programme au cours des trois premiers mois. De ce nombre, 64 pour cent étaient des omnipraticiens. Les résultats du premier trimestre révèlent une évolution importante des comportements, que reflètent les questions posées par les médecins avant et après le cours. Des 454 médecins ayant répondu au sondage avant la formation, 36,25 pour cent ont déclaré qu’ils seraient plus susceptibles de faire passer des tests de dépistage du lymphome à un patient atteint de lymphadénopathie persistante. Après avoir suivi le cours, ce nombre a augmenté à 78 pour cent. Même si près de la moitié des médecins de premier recours ayant suivi le cours sont basés en Ontario, la Colombie-Britannique, l’Alberta, les Maritimes, le Québec et le Manitoba sont également bien représentés.

Le cours Dépistage précoce du lymphome dans les soins de première ligne est essentiel pour la communauté du lymphome, puisqu’il favorise un dépistage précoce de la maladie. Les professionnels de la santé canadiens pourraient tirer profit d’un plus grand nombre de cours de ce genre. Lymphome Canada travaille à déterminer les lacunes en matière d’éducation, aussi bien dans le secteur des soins de santé que dans le grand public. LC pourra ainsi mieux informer tous les groupes faisant partie de la communauté du lymphome. Elle étudiera notamment la possibilité d’un programme semblable pour les infirmières, afin qu’elles aussi soient mieux informées au sujet du lymphome.

Like with Social Media