Bhaskar Goswami

Ayant enseigné le yoga et la méditation depuis 2001, il y a une chose à laquelle je suis confiant : la pratique du yoga est pour tout le monde. J'ai enseigné le yoga dans pratiquement tous les environnements imaginables, à des personnes de toute la gamme de l'âge, de la culture et de la condition physique. Comme mon professeur disait : "C'est le seul bien, pour tout le bien".

J'ai été extrêmement chanceux d'avoir été guidé par deux maîtres maîtres, Yogacharaya Nandakumar et Siromani Sriram. Au-delà de leur admiration pour leur maîtrise de la pratique, ce qui était plus inspirant, c'était la façon dont ils étaient remarquables en tant qu'êtres humains. Je me souviens que mon jeune esprit d'alors se demandait : « Si je pouvais être un peu comme eux, alors cela vaut vraiment la peine de pratiquer ».

C'est un honneur et un privilège de transmettre ce que je continue d'apprendre, avec enthousiasme et justesse à la pratique. Il est donc très important pour moi que le yoga soit enseigné correctement, au meilleur de ma compréhension. C'est mon espoir et ma confiance que cette sincérité transparaisse dans mes conseils, afin que cette pratique puisse être aussi bénéfique pour vous qu'elle l'a été pour moi.

"Le vrai professeur est juste sous ton nez. C'est le souffle. "

Read more

Nikki Balch

Nikki, qui fait partie du «Mornings with Nikki, Sam & Andy» sur The Beat 92.5, a vécu dans six provinces, mais Montréal a volé son cœur quand elle est arrivée ici en 2011. Son plan de devenir le chanteur principal de Destiny's Child 2.0 est tombé, alors elle est allée pour la radio à la place. Ce qui est parfait parce qu'elle aime parler et il n'y a aucun moyen qu'elle préfère passer chaque matin à réveiller Montréal avec Sam et Andy.

Quand elle n'est pas en studio, vous pouvez la trouver à n'importe quel concert en direct, faire du shopping à St Catherine, en profitant de l'un des nombreux restaurants étonnants que cette belle ville a à offrir ou sur le marché de la production pour qu'elle Ne se sent pas tellement mal dans tous ces restaurants - il s'agit de l'équilibre, n'est-ce pas?

 

Read more

Estephanie Jémus-Gonzalez

Je m’appelle Estephanie Jémus-Gonzalez. J’ai présentement 20 ans et je suis étudiante, quatrième année, à l’Université d’Ottawa en médecine moléculaire et translationnelle. Deux mois après avoir entamé mes études universitaires à l'âge de 16 ans, j'ai été diagnostiquée avec un lymphome Hodgkinien de stage 4. Ce fut la période la plus difficile de ma vie; mais j'en suis sortie avec plus de maturité, des relations plus fortes avec ma famille et mes amis, puis des valeurs qui vont m'apporter loin dans la vie. Je profite de toutes les petites choses que la vie peut m'offrir et je redonne à la société en faisant du bénévolat pour les causes, comme Lymphome Canada, qui me tiennent à cœur avec l'objectif de devenir médecin et sauver de multiples vies et faire de la recherche pour le cancer.

Read more